On connait déjà assez bien la colocation entre mères célibataires et la colocation entre parents solos. Cela permet de pallier au manque de logements à des prix abordables dans les grandes villes notamment en divisant les frais liés au logement. Mais qu’est-ce que c’est la colocation contre service? Et est-ce que la colocation contre service peut être une solution pour les mères célibataires?

Le principe de la colocation contre service:

La colocation contre service repose sur un principe simple: le colocataire paie sa part de loyer avec des services et non pas avec une rémunération. Les services proposés peuvent varier.  Mais ils concernent surtout l’entretien général d’une maison. En effet, les services plus habituels sont : faire le ménage, les courses et le jardinage, garder des enfants, aider les personnes âgés ou même enseigner une langue étrangère ou un talent particulier au locataire ou propriétaire déjà en place. C’est un type d’échange qui gagne en popularité en France.  Et c’est une solution idéale pour les personnes en situation précaire (étudiants, parents solos…) parce que cela permet de se loger contre une quantité équivalente au prix du loyer d’heures de travail.

La colocation contre service est très populaire auprès des personnes âgées. Parce qu’ils ont plus d’espace chez eux et qu’ils ont besoin d’aide à la maison. Les locataires sont presque toujours des étudiants qui veulent s’émanciper. Et qui ont le temps libre entre les études et le travail pour éffectuer les services. C’est pour eux une excellente solution. Mais aujourd’hui on veut explorer un peu comment cela peut fonctionner pour les mères célibataires plus spécifiquement, en tant que locataires et en tant que logeuses.

La colocation contre service: est-ce que cela peut être une solution pour les mères célibataires? 

On peut imaginer qu’il y a beaucoup de travail à la maison pour une mère célibataire. Et en plus de cela, elles doivent aussi travailler à l’extérieur pour entretenir financièrement leurs enfants. Cela fait beaucoup d’efforts à fournir pour une seule personne. Mais engager une personne pour faire les ménages et aider avec les enfants peut être innabordable pour beaucoup d’entres elles. Sans parler de la solitude que peuvent rencontrer les mères célibataires qui vivent seules depuis plusieurs années. C’est pour cette raison que la colocation contre service peut être la solution parfaite pour les mamans solos. Surtout si vous disposez d’une chambre d’amis ou d’une pièce non utilisée. Et encore plus si vous vivez dans une ville étudiante.

A condition bien évidemment de s’assurer de bien choisir le personne qui va habiter chez vous. Et qui va être chargée des enfants pour des baby-sittings plus ou moins réguliers. La bonne fortune c’est que la plus part des gens qui recherchent une colocation contre service sont des gens jeunes et éduqués. Qui sont motivés à poursuivre leurs études dans de bonnes conditions et qui vont s’appliquer à réaliser un bon travail pour vous.  La colocation contre service est toujours gagnant-gagnant pour les deux parties ; vous profitez de l’aide et de la compagnie de quelqu’un. Pendant que cette personne profite d’une chambre et d’une maison confortable sans s’inquiéter du paiement des loyers.

A l’inverse, pourquoi ne pas imaginer aller vivre chez quelqu’un provisoirement si vous êtes une mère célibataire qui recherche un logement en urgence? Cela peut aussi être une solution à envisager pour rebondir. Surtout si vous avez un enfant unique. Beaucoup de personnes âgées apprécient la compagnie d’enfants.

La colocation contre service: les précautions à prendre.

Si vous considérez vraiment la colocation contre service comme étant une option, vous devez prendre les précautions d’usage. Il faut fixer le cadre de la colocation contre service par écrit, et ça doit spécifier : le début et la fin de l’échange, la nature des services que vous devez rendre, le nombre d’heures, la désignation de la chambre ou du studio mis à disposition. Mais aussi les règles à suivre et la répartition des charges locatives. Vous devez vous assurer que le logement soit confortable et décent. Et vous devez être certaine aussi de que la personne avec qui vous allez habiter soit aimable et respectueuse. La quantité d’heures de travail doivent aussi être spécifiée dès le départ. Et vous devrez vous assurer que l’équivalence est juste. Pour que tout se passe au mieux et qu’il n’y ait pas des problèmes, il faut définir aussi par écrit les horaires de travail, de repos et aussi les jours de congés pour qu’ils soient respectés.

Il y a plusieurs des sites web qui peuvent vous aider à trouver une bonne colocation contre service. Mais le bouche à oreille et les annonces locales sont un très bon moyen également de trouver le locataire idéal.



Leave a Reply