Avez-vous un accord écrit déposé auprès du JAF, un jugement du JAF ou un jugement de divorce? Si vous n’en avez pas,  la première des choses à faire c’est d’en obtenir un. Sans un accord écrit et déposé auprès des tribunaux, la plupart des solutions que nous vous proposons dans cet article ne vous aideront pas. Cet accord vous protégera ainsi que vos enfants.

Si vous avez un accord ou un jugement, et que votre ex ne le respecte pas voici cinq solutions. Ces solutions sont graduellement contraignantes pour votre ex. Ma recommandation est de commencer par la première solution et d’arriver progressivement à la 5ème si votre ex continue à ne pas respecter le jugement ou vos accords. Ainsi vous prouverez en solution 5 que vous avez tout fait pour aider votre ex à maintenir le contact avec vos enfants. Cela ne peut que vous servir devant un juge.

1. Faites un plaidoyer émotionnel.

Il n’y a rien de pire que de voir votre enfant avec son sac à dos sur les épaules attendant devant la porte que papa vienne le chercher alors que le père ne se présente jamais. Quand papa appelle sa fille après lui avoir promis un pique-nique au parc pour lui dire qu’il ne viendra pas, votre cœur et celui de votre fille se serre. Il ne vous reste plus qu’à mettre tout cela sur papier. Ou d’envoyer un mail à votre ex. Expliquez les choses de manière factuelle. Dites-lui que votre enfant a été déchiré et que vous espérez qu’il ne se reproduise plus. Demandez-lui de vous aider à trouver une solution pour éviter que la situation ne se reproduise. Restez en à l’interêt de vos enfants.

 

2. Demandez si vous devez modifier l’accord de garde.

Si votre ex ne vient jamais ou presque chercher votre enfant c’est qu’il y a une raison. Votre ex n’a peut-être pas la capacité de respecter un calendrier écrit. Ou bien il est incapable de respecter le calendrier car il a des impératifs qui l’empêchent de le faire. L’autre possibilité c’est qu’il se désintéresse de ses enfants et fait preuve d’immaturité et d’égoisme. Mais gardez cette dernière possibilité pour vous à ce stade là.

Dites lui simplement par mail ou par courrier que vous êtes prête à être flexible et à revoir le calendrier, si besoin.

 

3. Mettez en place un système de rappels.

Mettez en place un calendrier ou un agenda électronique. Rappelez à votre ex par écrit la veille qu’il doit venir chercher ses enfants. Précisez lui bien les horaires et qui doit venir/ramener l’enfant. Faites apparaitre dans ce calendrier les activités extra-scolaires et rendez-vous médicaux.

 

4. Faites une demande de médiation.

Beaucoup de choses peuvent être résolues en médiation. Apportez les traces des 3 étapes précédentes avec vous et avez un objectif à l’esprit. Il n’est pas réaliste de demander au médiateur de vous aider à faire respecter le jugement à 100%. Mais il est réaliste de demander que votre ex de vous prévenir suffisamment de temps à l’avance pour que vous puissiez vous organiser en cas de changement de son côté.

La médiation est également une excellente occasion d’examiner les temps de garde convenus devant le Juge et de s’assurer qu’ils fonctionnent encore.

5. Ressaisissez le JAF.

Si vous avez essayé toutes nos solutions et que votre ex ne respecte toujours pas le jugement, il est temps alors de l’envoyer devant les tribunaux. Au cours de cette audience, vous devrez prouver le désintérêt de votre ex pour vos enfants. Il vous appartiendra également de montrer tout ce que vous avez fait pour aider votre ex à suivre le calendrier. Vous pouvez ensuite demander à modifier les droits de visites et d’hébergement. Afin que votre enfant ne soit pas déçu chaque mercredi, lorsque papa est censé venir le chercher.

Je sais que ce sont beaucoup de choses à faire et que beaucoup de mères célibataires voudraient aller tout de suite devant les tribunaux. Mais il y a au moins deux bonnes raisons de ne pas le faire. La première raison est que cela affecte négativement les enfants malgré tous les efforts que vous pourriez faire pour en réduire la traumatisme. La seconde est que cela n’est vraiment pas très stratégique.

Et si par malheur, votre ex se désintéressait de vos enfants: voici un article qui pourra vous aider à faire grandir votre enfant sans père.



4 Responses

  1. rachelle at |

    bonjour mon ex se permet de venir chercher notre enfant avec 3 h en avance jugement dit bien 18h et lui vient a 14h
    que puis je faire pour qu il respecte les horaires?
    et je n’ai pas mon mot a dire celon lui! donc que faire?

    Reply
  2. Sébastien at |

    Bonjour
    Voilà la situation separer de mon ex femme depuis deux années je cherche un moyen de lui faire comprendre quelle na et ne respect tjs pas la décision du JAF…déjà partie sur une non conciliation concernant tout ….partage de bien …garde d’enfants ….pension alimentaire…la juge a donc elle même décider de tout cela …..commençons par les biens….mon ex femme avait demander quelques biens mentionner sur la requête ainsi que la garde de mes filles et dun montant de pension
    Avant même que la juge rende son jugement elle a profite avec l’aide de personnes a vider en exclusivité toute la maison et quand je dit tout jusqu’aux petite cuillères et ampoules …imaginer moi quand je suis rentrer du travail en trouvant une maison vide !!!!du coup je me suis retrouver a 3 jours d’avoir mes enfants avec rien obliger de me faire loger par la famille ….après tout cest enchaîner elle ma demander de lui verser la pensions en liquide ce que j’ai fait naïf oui ….mais elle a été se plaindre quelle ne persever aucune pension a la CAF qui mon aussitôt prit les sommes …petite précision une semaine avant de partir avec mes filles en vacances ……et la depuis janvier plus de communication j’essaye de prendre des nouvelles de mes filles …rien pas de réponse ….elle decide quand j’ai le droit de lai avoir …..elle me dit quelle fait ce quelle veut….et j’en passe bien évidemment
    Alors voilà j’aimerai savoir si je peut faire une réclamation pour pouvoir expliquer cela a unnjuge ou autres et surtout quelle démarche puis-je faire
    Cdlt seb

    Reply
  3. kiz at |

    Bonjour
    Juste une remarque a l’attention du forum.
    Des pères qui respectent des décisions ça existe aussi et des mères qui font entrave et montent les enfants contre leur père pour des raisons diverses et variées existent aussi.
    Alors merci de garder une certaine neutralité car étant père divorcé j’en sais quelque chose et connais beaucoup de mères qui instrumentalisent leur enfant et font croire que c’est la faute du Papa.

    Reply
    1. Ana at |

      Bonjour. Oui et les mères sont préservées bien plus que les pères. Les NPE classées sans suite et j’en passe. Comme vous dites KIZ le papa devient le coupable idéal. De papa, il est devenu père, le second rôle de la famille défunte. On attend de cet intrus qu’il soit relégué au rôle de payeur, et surtout, sans faire de vagues

      Reply

Leave a Reply