Vous mettez un pansement sur une coupure et vous prenez des antibiotiques pour traiter une infection, n’est-ce pas? Vous vous lavez chaque matin et vous vous brossez les dents 3 fois par jour. Alors pourquoi ne pas faire de même avec notre santé mentale? Et avoir une bonne hygiène émotionnelle ?

On s’attend à ce que l’on «dépasse» naturellement les blessures psychologiques. En oubliant souvent que les blessures émotionnelles peuvent être aussi douloureuses et handicapantes que les blessures physiques.

Nous devons donc apprendre à pratiquer les premiers secours émotionnels. Et à avoir une hygiène émotionnelle.

 

Hygiène émotionnelle: prenez garde à votre douleur émotionnelle avant de vous laisser submerger par elle.

Le corps a développé la sensation de douleur physique pour nous avertir que quelque chose ne va pas et que nous devons nous soigner. Il en va de même pour la douleur émotionnelle. Si votre humeur ne s’améliore pas, si vous vous sentez continuellement stressée ou mal dans votre peau, cela signifie que vous avez subi une blessure psychologique. Et que vous devez la traiter, comme vous le feriez pour une douleur physique. Par exemple, il est prouvé que la solitude peut être dévastatrice pour votre santé psychologique et physique. Alors si vous êtes dans une situation de solitude, vous devez agir là-dessus au plus tôt.

Hygiène émotionnelle: surveillez et protégez votre estime de soi. Soyez bienveillante avec vous-même.

L’estime de soi est comme un système immunitaire émotionnel qui vous protège de la douleur émotionnelle. Et qui renforce votre résilience émotionnelle. En tant que tel, il est très important de le surveiller et d’éviter de vous auto-endommager, en particulier lorsque vous êtes déjà blessée. Pratiquez l’auto-compassion. Lorsque vous vous sentez critique à l’égard de vous-même, faites l’exercice suivant: imaginez qu’un cher ami se sent mal à propos de lui-même pour des raisons similaires. Ecrivez lui une lettre exprimant votre compassion et votre soutien. Ensuite, lisez cette lettre à chaque fois que vous vous sentirez mal.

Hygiène émotionnelle: Prenez vos propres décisions. 

Prendre vous-même les décisions que vous devez prendre dans votre vie est indispensable pour se sentir autonome et pour avoir une bonne hygiène émotionnelle. Le premier exemple qui me vient est celui d’une amie sur laquelle l’ex compagnon avait mis beaucoup de pression pour qu’elle avorte de leur troisième enfant. Elle l’a fait de mauvaise grâce et à trainé pendant des années le poids de cet avortement qu’elle n’a pas souhaité.

Pensez que ce n’est pas toujours à vous de plier aux décisions et aux caprices des autres. Ne vous laissez pas submerger de tâches et de conseils qui n’en sont pas en réalité et qui pourraient plutôt être assimilés à des contraintes qui vous obligent. Coupez la relation avec les personnes qui vous sont toxiques. Il n’y a rien de pire pour l’hygiène émotionnelle.

Hygiène émotionnelle: lorsque les pensées négatives prennent le relais, aérez-vous l’esprit.


Lorsque vous ressassez des événements pénibles dans votre esprit, cela est très douloureux et cela vous enferme dans une spirale de négativité. Cherchez plutôt à résoudre vos problèmes. Si ceux-ci vous paraissent insolvables, c’est probablement que vous êtes déjà dans une spirale négative. Qui vous empêche de trouver les solutions appropriées. En ce cas, aérez vous l’esprit. La meilleure façon de perturber la rumination malsaine est de vous distraire. Pratiquez alors une tâche ou un loisir qui demande de la concentration. Cela peut être tout simplement de faire quelques mots croisés. Ou de réaliser une recette de cuisine compliquée.

Et si vous le pouvez, sortez seule prendre l’air.

Hygiène émotionnelle: Trouvez une signification à vos échecs.


Les échecs font partie de la vie, mais cela peut nous effrayer et nous empêcher de progresser si nous ne traitons pas les blessures émotionnelles qu’ils créent. Pensez à ce que vous pourriez avoir gagné de votre échec (par exemple, «j’ai perdu mon conjoint mais je suis devenu beaucoup plus proche de mes enfants»). Imaginez alors comment vous pourriez transformer ces échecs en tremplins pour avoir une vie meilleure. Pour avoir la vie qui vous correspond.

Hygiène émotionnelle: Ne laissez pas la culpabilité excessive vous envahir.


La culpabilité peut être utile. À petite dose.  Mais la culpabilité excessive est toxique, car vous gaspillez alors vos énergies émotionnelles et intellectuelles. Cela vous distrait des autres tâches et vous empêche de profiter de la vie. L’une des meilleures façons de résoudre la culpabilité persistante consiste à vous offrir (et à offrir aux autres) des excuses efficaces.  Il est beaucoup plus facile de pardonner à quelqu’un quand nous avons compris pourquoi la personne a eu une réaction qui nous a déplu. Il en est de même pour les autres. Essayez donc d’obtenir un pardon authentique des autres.

Hygiène émotionnelle: connaissez-vous vous même !


Faites attention à vous-même et découvrez comment vous, personnellement, faites face à des blessures émotionnelles communes. Par exemple, vous  haussez les épaules, vous vous mettez vraiment en colère … Mais est ce que vous avez tendance à récupérer facilement? Est ce que vous êtes facilement bouleversée? Utilisez cette analyse pour vous aider à comprendre quels traitements de premiers secours émotionnels fonctionnent le mieux pour vous dans diverses situations (tout comme vous identifieriez lequel des nombreux analgésiques des tablettes fonctionne le mieux pour vous). Il en va de même pour la résilience émotionnelle. Essayez diverses techniques et découvrez qui sont les plus faciles à mettre en œuvre et qui ont tendance à être les plus efficaces pour vous. Mais surtout, prenez l’habitude de noter régulièrement votre santé psychologique – et surtout après un stress, une difficulté,

Oui, la pratique de l’hygiène émotionnelle prend un peu de temps et d’efforts. Mais c’est ainsi que vous vous préserverez du burn-out parental.

 



Leave a Reply