Tous les jours, nous recevons des mails de mères célibataires qui nous posent des questions au sujet des foyers pour mères célibataires.  Pour de nombreuses mères célibataires, ils sont un tremplin pour l’avenir et dépannent un temps quand le divorce ou la séparation est survenue brutalement (comme par exemple dans le cas de violences conjugales).  C’est pour cela que nous avons décidé de consacrer ce nouvel article au sujet des foyers pour mères célibataires.

Qu’est ce qu’un foyer pour mères célibataires? 
Les foyers pour mères célibataires sont des lieux de vie pour des femmes enceintes (à partir du 7ème mois de grossesse) ou pour des mères d’enfant(s) de moins de 3 ans. Dans le jargon social, ils sont appelés « établissement d’accueil mère-enfant » ou encore « maison maternelle »  mais la plupart des mères célibataires les connaissent sous le nom de « foyers pour mères célibataires ».
Certains sont des accueils collectifs (dans une même résidence cohabitent de nombreuses mères et leurs bébés. Il y a des zones collectives comme peuvent l’être par exemple les salles de bain), d’autres proposent un hébergement en appartement partagé avec une autre mère célibataire ou non. Dans ce dernier cas, vous devrez participer au loyer, selon vos revenus.
Si vous êtes admise, vous l’êtes pour un terme de 6 mois qui est renouvelable au maximum 3 ans. Les places sont limitées. Si vous souhaitez intégrer un établissement d’accueil mère-enfant, vous devez de préférence rencontrer une assistante sociale du conseil général et lui en faire la demande. Elle saura vous conseiller. Evidemment, si vous avez été victime de violences physiques ou psychologiques, que vous n’avez pas de famille pour vous héberger un temps et que vous avez des enfants très jeunes, vous serez très certainement prioritaire.
Vous trouverez ici les témoignages de nos lectrices ayant vécu en foyer mère-enfant.
Les avantages d’un foyer pour mère célibataire: 
– Etre admise dans un foyer vous permet d’avoir le temps de trouver un emploi et de stabiliser votre vie professionnel, d’accomplir vos démarches administratives, d’être soutenue financièrement et psychologiquement, de mettre de l’argent de côté…
– Cela peut également vous permettre d’attendre une place en logement HLM.
– Vous n’êtes plus seule. Vous aurez toujours quelqu’un avec qui parler.
– Vous disposerez autour de vous de gens compétents dans de nombreux domaines (petite enfance, juridique, financier…) et qui ont de l’expérience pour vous aider.
– Si vous êtes victime de harcèlement ou de violences conjugales, vous serez au foyer en sécurité avec vos enfants.
– Vous aurez l’assurance que vos enfants ne manqueront de rien.
Les inconvénients des foyers de mères célibataires:
– Vous ne serez pas libre d’inviter des amis ou de la famille au foyer ou même dans votre appartement si le foyer vous en propose un.
– Vous pouvez parfois vous sentir un peu infantilisée
– Les conflits (mais aussi les belles amitiés) sont toujours possible avec les autres mères ou avec le personnel éducatif.
– Certaines mères acceptent mal de vivre en collectivité avec leur(s) enfant(s)
– Vous pouvez vous sentir observée par le personnel éducatif, voir jugée. Mais la encore certaines femmes le vivent mieux que d’autres.
Pour résumer, il est certain que vous y perdrez un peu d’indépendance à vivre dans un foyer pour mères célibataires mais les foyers pour mères célibataires peuvent aussi vous aider à remettre le pied à l’étrier et à sécuriser l’avenir de votre famille.